Aller au contenu principal
x
imagen
Workshop

Atelier international

Le CETMO organise un atelier international sur la transformation numérique dans le transport urbain et interurbain de voyageurs

  • L'atelier a marqué le début de la collaboration entre le CETMO et la Banque Islamique de Développement
  • L'événement a réuni 9 pays méditerranéens, ainsi que des organisations internationales telles que la CEE-ONU et l'UIC.

 

Le Centre d'Études des Transports pour la Méditerranée Occidentale (CETMO) a commencé à promouvoir l'Observatoire de la numérisation des transports il y a quelques mois. Cette initiative a une branche locale, qui a été présentée en septembre dernier et ses partenaires sont le Département du territoire et de la durabilité du gouvernement de la Catalogne, le ministère des Travaux publics du gouvernement espagnol et l'Association des municipalités pour la mobilité et les transports urbains (AMTU), mais elle possède également une succursale internationale dont la Banque islamique de développement (IsDB) est le principal partenaire.

Dans le cadre de la collaboration avec la Banque Islamique de Développement, le CETMO a organisé un atelier international sur l'impact de la transformation numérique sur le transport urbain et interurbain de voyageurs.

Cet atelier, conforme à l'une des caractéristiques intrinsèques du CETMO, comme la coopération dans le domaine des transports, a réuni des experts de 9 ministères des transports de la Méditerranée occidentale. Plus précisément, il s'agissait de l'Espagne, la France, l'Italie, la Libye, Malte, le Maroc, la Mauritanie, le Portugal et la Tunisie. Outre les pays prêtant assistance, l'atelier a également bénéficié de la présence de grandes organisations internationales telles que la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) et l'Union ferroviaire internationale (UIC), ainsi que des partenaires de l'initiative locale et des conférenciers invités.

 

Développement de l'atelier

L'atelier sur l'impact de la transformation numérique sur le transport urbain et interurbain de voyageurs a été divisé en 4 parties, dans lesquelles des présentations ont été faites pour transférer des expériences, des solutions et des visions sur la numérisation des transports aux pays dans ce domaine spécifique:

  • Accueil institutionnel et introduction à l'atelier: l'événement a commencé par l'accueil institutionnel du directeur général du CETMO, Òscar Oliver. Par la suite, le directeur de l'Observatoire de la numérisation des transports a expliqué les principales caractéristiques de l'observatoire, les activités suivantes qu'il abordera, ainsi que la volonté d'avoir le soutien des pays méditerranéens à l'initiative.
  • Plates-formes numériques et mobilité en tant que service: la deuxième partie de l'atelier a commencé par une présentation du directeur général d'IoMob, Boyd Cohen, qui a expliqué les nouvelles solutions de services de mobilité développées par des clients tels que Renfe. Boyd a souligné qu'une seule application pouvait offrir tous les services de mobilité requis par l'utilisateur, ainsi que son objectif de placer l'utilisateur au centre de la mobilité.
    Plus tard, Javier Santos, chef de projet Movelia, a présenté la future plate-forme Movelia 2.0, qui vise à intégrer tous les moyens de mobilité qui fonctionnent réellement dans la ville et à soutenir les processus d'affaires des différents opérateurs.
    Pour terminer cette partie de l’atelier, le directeur général de l’AMTU, Joan Prat, et le chef de projet, Martí Jofre, ont expliqué l’outil Flexitransport. Cette plateforme veut aller au-delà du transport à la demande et supprimer les horaires préétablis afin que les utilisateurs puissent faire une réservation la veille et indiquer l'heure à laquelle ils ont besoin du service de mobilité.
  • Équiper avec de capteurs et gares 4.0: la troisième partie de l'acte a commencé avec la présentation du directeur du secteur public et des médias d'Altran, Alex Santos, qui a expliqué le projet de gare de l'avenir des chemins de fer du gouvernement de la Catalogne. Cette Station 4.0 sera axée sur l'espace, l'accessibilité, l'intermodalité, la connectivité et l'analyse des utilisateurs.
    Enfin, Maíta Fernández Armesto, coordinatrice du projet dans le domaine de la mobilité et des infrastructures de la mairie de Barcelone, a expliqué le système Autonomous Ready. Le système se compose de dispositifs intelligents intégrés dans des véhicules qui permettent d'interpréter l'environnement afin de protéger les utilisateurs vulnérables de l'espace public. Maíta a déclaré que l'objectif de Barcelone d'ici 2022 est de réduire de 50% le nombre de morts et de blessés dans la ville.
  • Points de vue d'institutions internationales: la dernière partie de l'atelier comprenait des représentants d'organisations hautement pertinentes dans le secteur des transports à l'échelle mondiale telles que la CEE-ONU et l'UIC.
    Walter Nissler, chef de la réglementation des véhicules et des innovations en matière de transport à la CEE, a expliqué les différents groupes de travail sur des sujets tels que la mobilité autonome et comment ils travaillent sur une résolution sur le déploiement de véhicules hautement automatisés et la modification de la Convention sur la circulation routière.
    Thierry Béra, directeur financier de l'UIC, a expliqué le futur système de communication ferroviaire mobile (FRMCS). Il s'agit d'un système de télécommunications mondial conçu par l'UIC avec la coopération de divers agents du secteur ferroviaire, qui vise à devenir un catalyseur clé pour la numérisation du transport ferroviaire.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez à l'écoute de nos nouvelles

 

webform
Termes et conditions
Termes et conditions
The design of this form prevents sending data without having obtained the informed consent. By checking ACCEPT, you declare to understand our Legal Notice and Privacy Policy and grant your consent so that the information you provide us is used by CETMO only to send you, by electronic means, information related to CETMO and invite you to events organized by, or with the participation of, CETMO. The data provided will be kept as long as you do not request the cessation of the activity, and will not be ceded to third parties, except in cases where there is a legal obligation. You have the right to obtain confirmation on whether CETMO is treating your personal data, accessing your personal data, correcting inaccurate data and requesting its deletion when the data is no longer necessary for the original purposes.