Mustapha El Khayat
AMLOG

Juste après la levée des confinements, la vulnérabilité structurelle des divers métiers de la chaîne de valeur logistique a été révélée. Peut-on résoudre ces problèmes structurels en ayant recours à de la main-d’œuvre en provenance de la rive sud de la Méditerranée ? Si oui, comment ?

Jordi Torrent & Maite Roman
Port de Barcelona

Tout au long du biennium 2021-2022, les chaînes logistiques internationales, basées sur le transport maritime, ont connu une crise probablement sans précédent. Sommes-nous confrontés à un changement de paradigme ou s’agit-il d’une situation temporaire ?

Ghazi Ben Ahmed
Initiative de développement de la Méditerranée

La Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) intervient à un moment de grande instabilité dans la région nord-africaine, aggravée par une pandémie aux graves impacts socio-économiques.

Le 6 septembre 2022, dans le cadre de la 35ème session annuelle du Groupe de travail sur les tendances et l’économie des transports (WP5) de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU), la session inaugurale de l’Observatoire international des infrastructures de transport (ITIO) a été organisée.

Paul Tourret
ISEMAR, Institut d’Economie Maritime

Un vaste réseau de lignes maritimes, notamment de rouliers , les « ro-ro », relie les régions du bassin méditerranéen. Le transport maritime peut-il faire encore plus ? Peut-il faire encore mieux ? C’est autant une question d’offre de service que de performance environnementale et de complémentarité modale.

Enric Ticó
FETEIA-OLTRA

Bien que la circulation des marchandises soit un secteur très actif, il y a encore une grande marge d’amélioration dans le développement du commerce entre les acteurs de la Méditerranée.

Alberto Palacios & Jordi Selfa
CETMO

En 2020, le transport en Méditerranée occidentale a été indéniablement affecté par l’apparition de la pandémie de COVID-19.

La première réunion du comité de suivi du Plan d’action du corridor multimodal transmaghrébin (CMT) a eu lieu le 31 mai 2022, avec la participation de représentants des ministères du transport et des travaux publics de Mauritanie, du Maroc, d’Algérie et de Tunisie, ainsi que de représentants de la Banque islamique de développement (BIsD) et du CETMO.

Le 24 mars 2022, le CETMO a organisé, avec la contribution de la Banque islamique de développement, la conférence annuelle de l’Observatoire de la digitalisation des transports, dont les travaux sont soutenus par le Ministerio de Transportes, Movilidad y Agenda Urbana espagnol.

La 10e conférence des ministres des transports de la Méditerranée occidentale s’est tenue le 6 octobre 2021 dans le cadre du GTMO 5+5. Cette réunion a signifié le changement de présidence du groupe, de la Mauritanie à Malte, et la définition des lignes directrices pour le travail de la nouvelle présidence.